Vos ordonnances de médicaments

Lors d’une consultation chez votre médecin traitant, celui-ci peut vous prescrire des médicaments afin de vous soigner ou de soulager votre douleur. Pour cela, il vous délivrera une ordonnance dans laquelle il sera indiqué le traitement à suivre. Sur cette ordonnance, il sera indiqué le nom des médicaments, la dose prescrite, le nombre de prise par jour et enfin la durée du traitement.

Cette ordonnance qui sera rédigée en 2 exemplaires vous permettra de vous procurer vos médicaments chez votre pharmacien.

Le rôle du pharmacien

Après l’obtention de votre ordonnance par votre médecin traitant, c’est au pharmacien d’entrer en jeu. Celui-ci doit alors “étudier” votre ordonnance et vous procurer les médicaments prescrit. Cependant, il est possible que celui-ci n’ai pas votre médicament en stock. Il doit alors vous proposer un médicament équivalent. De plus, il doit vous expliquer à nouveau les différentes informations (nombre de prise par jour, durée, dose...) et certains pharmaciens réécrivent sur les boites le nombre de prise. Le pharmacien va alors récupérer votre carte vital (mise à jour) et vous faire payer ce qui n’est pas remboursé. Au niveau de l’ordonnance, le pharmacien indiquera sur l’original le montant total des médicaments, la date de délivrance, la quantité de médicament délivré et la part prise en charge par l’assurance maladie. Si vous êtes munis de votre carte vitale, le pharmacien conservera le double de l’ordonnance et l’adressera directement à l’assurance maladie. Si ce n’est pas la cas, vous devrez alors envoyer vous même le double à votre caisse d’assurance maladie accompagné par la feuille de soins établie par le pharmacien.

Conseils

Il est important de conserver l’original de votre ordonnance car celle-ci vous permettra (si votre médecin l’a indiqué) de procéder à son renouvellement. De plus, une ordonnance ne peut être valable plus de 3 mois dans la plupart des cas. Passez ce délais, le pharmacien ne pourra vous délivrer vos médicaments.